spirulina platensis

La Spiruline

Qu'est-ce que la spiruline :

 

La spiruline se présente sous la forme d'un minuscule filament vert enroulé en forme de spirale. Ce n'est pas vraiment une algue ou une micro-algue comme on la désigne souvent, il est plus correct de la classer dans la famille des cyanobactéries. Ces micro-organismes qui n'ont pas de noyaux, ont une structure cellulaire qui peut réaliser la photosynthèse. Les cyanobactéries existent sur Terre depuis 3,5 milliards d'années et ont participé à la constitution de notre atmosphère respirable.

 

Depuis cette période il semble évident que la spiruline d'aujourd'hui ne soit plus celle des origines, cependant on estime qu'en raison des conditions propres à son milieu de prédilection, à savoir un environnement aquatique, saumâtre, alcalin avec un pH entre 9 et 11, peu d'autres micro-organismes ont pu la concurrencer dans cette niche écologique extrême. Elle a ainsi pu traverser le temps sans nécessairement avoir à évoluer, à résister à d'autres compétiteurs dans son milieu. Aujourd'hui on trouve toujours la spiruline en milieu naturel, son biotope de prédilection étant des lacs ou lagunes ayant un milieu alcalin et chaud (en zones intertropicales).

 

La spiruline et les hommes :

 

"Avec des filets à mailles très fines, ils collectent à une certaine époque de l'année une espèce de purée qui se forme sur l'eau des lacs de Mexico ; ils l'épaississent et ce n'est ni plante ni terre, mais quelque chose comme de la boue. Il y en a grande quantité et ils en ramassent beaucoup ; ils la moulent au sol, comme on fait le sel ; elle s'épaissit et sèche. Ils en font des gâteaux semblables à des galettes sèches qu'ils vendent non seulement sur le marché local, mais loin aussi de la cité. Ce produit se consomme comme le fromage. Il a une saveur salée qui est agréable avec du chilmolli ..."

(Mémoires de Cortès rapportées par son secrétaire Gomara / doc. Flamant 01 - Projet Pilote - mars 1988).

 

La spiruline était consommée depuis des siècles par les civilisations précolombiennes le long de la Cordillère des Andes ainsi que par des tribus dans certaines régions d'Afrique. Redécouverte et étudiée depuis plusieurs dizaines d'années, son exceptionnelle richesse en protéines, la présence de lipides essentiels ainsi que sa teneur en vitamines et minéraux lui confèrent un intérêt nutritionnel particulier.

 

Depuis une quarantaine d'années, des cultures industrielles de spiruline ont vu le jour principalement aux USA, en Inde et en Chine. Ces installations sont réalisées en extérieur, sans couverture, avec des bassins plats. Bien qu'économiques à mettre en oeuvre, ces exploitations n'offrent pas de protection contre les pollutions aériennes et les vastes bassins plats sont difficiles à nettoyer.

 

D'étonnantes particularités nutritionnelles :

 

Outre la présence variable de vitamines (B1, B2, B3, B12, E) et de minéraux (Fer, Magnésium, Calcium, Zinc, Sélénium), la spiruline présente une teneur surprenante en protéines, entre 55 et 70% de son poids sec, soit le double des meilleures autres sources végétales de protéines. La qualité de ces protéines est également à noter puisque tous les acides aminés essentiels sont présents. Parmi ces protéines on relève également la présence de phycocyanines à hauteur de 15 à 20% dans la spiruline avant séchage. Naturellement pigmentées bleues, ces protéines sont responsables du bleuissement de la spiruline si on la laisse trop longtemps exposée à la lumière (phénomène combiné à l'oxydation de la chlorophylle responsable, elle, de la couleur verte).

 

Zoom sur la Phycocyanine :

 

La phycocyanine est une molécule naturellement contenue dans la spiruline qui fait l'objet de nombreuses recherches. Elle est également parfois présentée comme un critère de qualité de la spiruline, qui voudrait qu'un taux de phycocyanine élevé soit un gage de qualité supérieure.

Comme indiqué précédemment, il est communément admis que la spiruline contient avant séchage une teneur en phycocyanine de 15 à 20%. Ces valeurs peuvent naturellement varier suivant les conditions environnementales de la spiruline, mais elles ne peuvent atteindre des taux astronomiques de 40%.

Par ailleurs, lors de la phase de séchage, le taux de phycocyanine diminue de 50%, ce qui fait que la plupart des spirulines du commerce présentent naturellement un taux de 8 à 12%, valeurs déjà très honorables.

Que dire alors des produits qui indiquent des taux de phycocyanine de 20% ?

Soit ces produits ne contiennent pas uniquement de la spiruline mais ont été enrichis en phycocyanine pour en augmenter la teneur (ce qui ne procure pas de qualité supplémentaire à la spiruline), soit l'expression de la teneur en phycocyanine est issue d'une méthode d'analyse "maison".

 

 

 

 

L'Algue Bleue des Andes - FERME BIORIGIN

L'Algue Bleue des Andes

Pionnier de la spiruline en France et riche d'une expérience de près de trente ans dans la commercialisation de la spiruline, Flamant Vert produit une spiruline Premium en Équateur à 2500 mètres d'altitude dans un environnement climatique et géographique conforme aux exigences de son biotope naturel.

Un site soigneusement choisi

Le choix du site de production est primordial pour d'obtenir une spiruline d'exception. La spiruline à besoin de chaleur, de lumière et d'eau pure : elle bénéficie naturellement de ces conditions dans la bande intertropicale de la planète.

 

La ferme de production de L'Algue Bleue des Andes se situe en Equateur à 2500 mètres d'altitude. Elle est alimentée par une eau très peu minéralisée qui provient de la fonte des glaciers et bénéficie d'une importante et régulière irradiation solaire de 12h par jour toute l'année.

 

L'Algue Bleue des Andes bénéficie de conditions climatiques et environnementales idéales qui respectent les caractéristiques de son biotope naturel. Ces conditions permettent de produire L’Algue Bleue des Andes sans interruption saisonnière et de récolter de la spiruline fraiche tout au long de l’année.

Le séchage : étape ultime entre la spiruline fraiche et votre produit

A température ambiante la spiruline fraiche ne se conserve que quelques heures après récolte. La meilleure solution pour la conserver est de la sécher, elle peut alors être stockée durablement.

 

Il existe principalement deux techniques de séchage : l'atomisation et le séchage convectif.

 

Les productions industrielles qui doivent sécher chaque jour d'importantes quantités procèdent par atomisation. Cette technique également appelée spray drying fait intervenir des températures d'air élevées entre 150 et 180°C. Bien que cette technique soit défendue par ses utilisateurs (certains gratifiant même leur produit séché de cette façon d'une appellation RAW, Cru !) il est évident que l'intégrité cellulaire de la spiruline séchée selon cette méthode est fortement dégradée (voir photo ci-dessous).

 

 

L'Algue Bleue des Andes est séchée selon une technique à air convectif qui ne brise pas ses cellules.

 

La spiruline est égouttée le plus parfaitement possible puis est transformée en fins filaments pour faciliter sa déshydratation. Le séchage se fait par ventilation d’air chaud dans un séchoir entre 40 et 45 °C. Le site de culture se situant à 2500 mètres d'altitude dans une zone semi désertique, l'air y est naturellement sec. Ces conditions favorables permettent de  sécher L'Algue Bleue des Andes en moins d'une heure, alors qu'habituellement plusieurs heures de séchage peuvent être nécessaires avec cette technique.

 

 

(ci-dessous photos de deux échantillons de spiruline séchées selon les deux méthodes décrites ci-dessus. Observation au microscope après réhydratation des échantillons. La spiruline séchée par séchage convectif retrouve sa forme spiralée. La spiruline séchée par atomisation est réduite en brisures)

 

Séchage convectif - Séchage atomisé

Une démarche durable

L'eau dans laquelle se cultive la spiruline présente des conditions de pH et de salinité élevées. Au fil du temps cette eau doit être renouvelée.

 

Le site de culture de L'Algue Bleue des Andes assure un recyclage total de son eauDes installations de rétention et de traitement permettent de recycler l'eau en totalité afin d'économiser les ressources et d'éviter des rejets dans la nature néfastes pour les sols et les végétaux.

Une démarche durable

Une technique de culture innovante

L’Algue Bleue des Andes est produite sous des serres à l’abri des pollutions aériennes selon une technique innovante et efficace.

La spiruline est produite dans une mince lame d'eau de 2 à 3 cm d'épaisseur qui s'écoule en pente douce. Ces conditions procurent une dynamique permanente de l’eau, évitent les zones d’eau stagnante, et offrent des conditions de photosynthèse optimales.

 

 

Une technique de culture innovante

Un mode de production garanti

L'Algue Bleue des Andes a été la première spiruline à être contrôlée par Ecocert selon le référentiel pour la production écologique des micro algues d'eau douce.

Contrôlée par Ecocert

Qualité - Rigueur - Contrôles

L’Algue Bleue des Andes est cultivée sans pesticides, sans herbicides, elle est non irradiée conformément à la réglementation en vigueur. FLAMANT VERT fait réaliser tout au long de l’année des contrôles réguliers sur ses produits par des laboratoires indépendants pour vous proposer une qualité irréprochable.

Valeurs nutritionnelles moyennes
pour 100 g

Acides aminés

Acide aspartique5,99g
Thréonine *3,14g
Sérine3,15g
Acide glutamique8,49g
Proline2,23g
Glycine3,14g
Alanine4,81g
Valine *3,66g
Cystéine0,53g
Méthionine *1,42g
Isoleucine *3,32g
Leucine *5,41g
Tyrosine2,73g
Phénylalanine *2,82g
Lysine *2,79g
Histidine0,96g
Arginine4,07g
Tryptophane *1,05g
(*) Acide aminé essentiel

Composition générale

Valeur calorique389 kcal
Valeur énergétique1644 kJ
Matières grasses6,3g
Dont acides gras saturés2,9g
Glucides18g
Dont sucres0,1g
Protéines65g
Sel1,7g
Beta carotène135mg

Vitamines et minéraux

Vitamine B12,8mg
Vitamine B23,8mg
Vitamine B318,5mg
Vitamine B1224,7µg
Vitamine E9,8mg
Fer108mg
Magnésium315mg
Calcium220mg
Zinc1,4mg
Sélénium3,1µg
FLAMANT VERT
LA RECHERCHE CONSTANTE DE LA QUALITÉ
découvrez toute notre gamme